Arkantz est mon nom de plume. S’il commence par A et finit par Z, ce n’est pas un hasard mais un hommage à un artiste de renom auquel je suis apparenté. Consultant-formateur engagé, je m’inscris dans une vision laïque, humaniste et écologiste de la société.

Né en 1959 à Paris, j’ai grandi, entouré de livres, dans un milieu intellectuel, ma famille comptant des auteurs et des poètes, des « vivants par hasard » ayant survécu à la mort et à l’exil.

De A à Z comme Charles

En 1974, je me suis lancé dans l’écriture pour relever un défi.

Parallèlement, j’ai poursuivi à Paris des études de droit et décroché en 1984 une maîtrise en droit des affaires.

En 1997, j’ai découvert Internet et me suis consacré à la création de sites privilégiant le contenu rédactionnel. Mon expérience professionnelle m’a conduit dans le monde de l’édition, de la photogravure numérique et de la publication assistée par ordinateur (PAO).

En 2006, j’ouvrais Arkantz, mon site d’écrivain sur le Net.

Dans la période de confinement à partir du 15 mars 2020, il sera transformé en un blog se voulant être une chronique de l’enfermement, un témoignage d’une vie mise entre parenthèses.

Au fil des articles et des réactions de lecteurs, il est apparu que mes mots suscitaient des interrogations, interpellaient des consciences et généraient des partages.

Être un éveilleur de la pensée dans l’Alchimie du Verbe, c’est vous amener à réfléchir par vous-même dans une quête du sens qui ne soit pas interdit.

C. E. Arkantz