Étiquette : Liberté

Avant la Berezina annoncée Sans être catalogué de zapatiste, un changement en profondeur me semble nécessaire dans notre société à la dérive dans laquelle même les bien-pensants sombrent dans le délire. Je m’imagine plongé dans « Rhinocéros » de Ionesco, ne reconnaissant plus le visage de mes familiers qui ont basculé du côté obscur de la Force. […]

Lire la suite

Et ce ne sont pas ceux que l’on croit Ce que nous apprend une situation vécue ou subie, c’est selon, est de ne plus croire aveuglément mais de ce faire une raison. La peur est le meilleur outil de domination que je connaisse. Bien distillée, répétée à l’envi, elle pollue les esprits, transforme les individus, […]

Lire la suite

Ou le bond dans l’horreur [1] Ne glisserait-on pas dans les mondes parallèles qu’aucun auteur de science-fiction n’aurait osé imaginer ? Matrix nous enferme dans un confinement sans fin, sous prétexte de nous protéger. Comme dans Rhinocéros, nos amis sont affectés d’un mal mystérieux qui leur ôte tout jugement humain, lobotomisés par la machine infernale de […]

Lire la suite

Dans le Caucase Quand votre vie ne tient plus à rien, à quoi pouvez-vous vous raccrocher ? L’espoir, Dieu, si vous êtes croyant, la fatalité, si vous êtes déterministe. Ici, un virus invisible, transformé en fléau comme la peste du 14ème siècle, a conduit nos élites à nous masquer puis à nous enfermer, alors que des […]

Lire la suite

Lorsque je croise des regards suspicieux ou remplis de peur comme de haine, d’adultes comme d’enfants, je m’interroge. Pensez-vous avoir gagné la bataille de la division en montant un frère contre son frère, un père contre son fils, une fille contre sa mère, une sœur contre sa sœur ? Si vous nous avez masqués pour […]

Lire la suite

L’insoutenable identité L’histoire des peuples martyres doit-elle se résumer à cette simple équation ? Celle de n’exister que par l’holocauste dont il a été victime. Doit-on résumer sa propre vie à n’être qu’une tombe jamais fermée du fond de laquelle des âmes en furie continuent à demander justice ? Que l’on soit Arménien, Cambodgien, Juif […]

Lire la suite

Ou la mémoire dans la peau De Georges Feydeau à Robert Ludlum, le grand écart vous semble impossible. Tendre un fil entre le vaudeville et l’espionnage, relèverait du funambulisme. Et pourtant ! Un point commun peut-être ? Boston. Le personnage principal de la pièce, Victor–Emmanuel Chandebise n’est-il pas le chef de l’assurance Boston Life Company ? En dehors […]

Lire la suite

N’attends rien de personne ! Se tromper forge l’expérience. Sans la liberté de se perdre, on ne dénicherait pas un chemin de connaissance. La sérendipité nous conduit par une porte dérobée vers un univers inattendu, c’est l’ouverture sur l’inconnu. Mais se tromper provoque également la déception. Nous croyions connaître une personne, nous pensions avoir trouvé un […]

Lire la suite

Quand les mots font mal Celui qui ne fait rien ne se trompe qu’une seule fois. Lorsque nous vient le désir d’agir, nous pouvons commettre des erreurs. C’est par l’erreur que nous parvenons à anticiper pour avancer. Cumuler les échecs ne fera jamais de vous un « looser », un raté, si vous arrivez à démêler l’écheveau […]

Lire la suite